top of page
  • Photo du rédacteurClarence VALLI

Comment l’éducation routière souffre d’un marché surchargé


Élève et moniteur de conduite
Leçon de conduite

Saturation du marché de la conduite

Alors que la demande de formation de conduite baisse légèrement depuis quelques années, on remarque une augmentation du nombre d’écoles de conduite en France entre 2008 et 2016 de l’ordre de 27% d’augmentation. Cette situation concurrentielle locale a obligé les auto-écoles à s’engager dans une guerre des prix. Les groupes souffrent peut de cette guerre lorsque les écoles indépendantes et de taille réduite en sont fortement impactées car dépendantes essentiellement du permis B.


La solution est de se démarquer des autres. Un vieux site internet, une vieille devanture, des démarches compliquées, de vieilles voitures, ou encore des moniteurs peu sympathique, sont de tout petit “problème” qui amène une auto-école à fermer car moins bien que d’autres. WEBkreno vous permet de surpasser vos concurrents grâce à ses différentes offres de site internet moderne et ergonomique.


 

Difficultés administratives et commerciales

Les auto-écoles subissent, plus que d’autres secteur, d’un fort pôle administratif. Démarches ANTS, DDT, facturation, relances, gestion de comptabilité, certification et labellisation.


En ce qui concerne le côté commercial d’une auto-école, c’est l’emplacement de l’agence qui prime. Cependant, de nombreuses actions peuvent être mise en place pour attirer de nouveaux élèves. Avoir des prix compétitifs, relance des élèves et des parents, justifier ses prix, faire de la publicité local physique et digital, avoir un site internet moderne. Ce travail prend du temps et beaucoup d’argent, et quand on sait les charges des petites auto-écoles, on sait qu’il est parfois compliqué de payer des prestataires pour gagner du temps.


 

Concurrences déloyales des auto-écoles en ligne


À l’inverse total des auto-écoles traditionnelles, les auto-écoles en ligne fonctionnent grâce à de faibles commissions prises sûres de large volume d’élève. Aujourd’hui, Ornikar revendique 20% du marché du permis de conduire soit près de 200.000 inscrits par an, le tout grâce à un site web puissant. Alors qu’Ornikar à subit pas moins de 9 procès, et une grande bataille pour avoir son agrément d’auto-école, elle lève 10 millions d’euros auprès d’investisseurs dans l’objectif d’exporter son modèle à l’international.


Alors que les faibles coûts du permis attirent du monde, les auto-écoles traditionnelles se plaignent du fonctionnement de ces plateformes. Les moniteurs indépendants ne peuvent pas avoir de suivi personnalisé avec leurs nombreux élèves et les véhicules peuvent aussi changer en fonction des leçons des élèves. La structure inédite des auto-écoles en ligne rend l’apprentissage du permis complexe car il y a une multiplication des informations.











bottom of page